Phantasmagoria, le village fantôme
RPG Survival Horror Fantastique
Interdit aux moins de 16 ans

Je vous souhaite de ne jamais rien voir et de ne jamais me croire, alors. Parce qu'il ne sera plus temps de me croire quand il sera trop tard.

▬ Sue Maryia


Kitcat - Have a breack, have my kitcat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
04.01.13 15:56
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  
Kitcat
« Ecrire à son journal, c'est tromper sa solitude »









Ce journal intime appartient à Sue Maryia.
Le propriétaire de ce journal l'a débuté à l'âge de 12 ans.
Ce journal lui a été offert par Maman, pour que bébé ait quelqu'un à qui se confier au pensionnat.

Ce journal a été nommé Kitcat par sa propriétaire.
Pourquoi? J'ai nommé mon journal Kitcat parce que ça représente deux choses que j'adore: le chocolat et les chats.

Ce journal comporte 1000 pages, dont une centaine remplies.
Ce journal comporte une couverture en cuir bordeaux.
A l'origine, ce journal se fermait à l'aide d'un lacet de cuir mais la propriétaire l'a tellement noué et dénoué qu'il est aujourd'hui cassé.
Cependant, les secrets de ce journal sont protégés par des chaînes cadenassées, tout autour de lui.
La propriétaire de ce journal porte toujours les clefs sur elle.




S.M (ahah, oui, SM, c'est très drôle...)
04.01.13 21:53
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  
Sommaire
« Mise en ordre de mes obsessions »


Out of Time


Forget me not | Présentation


x110 - First of All


Welcome back - Hometown - Home sweet home, tell me a ghost story - If the appetite's right, everything's right | 2 & 3 Janvier x110 - Arrivée Mouvementée  
#1 Monsters | 22 Janvier x110 - Siège de l'épicerie
Letter of love | 13 Février x110 - Lettre de St Valentin
#2 Taste of privacy - Your lips are venimous - See you soon | 14 Février x110 - St Valentin bordélique  
Don't need a pacemaker | 1 Mars x110 - Commissaire, accueil, bordel, part I  
#3 Happy Easter | 31 Mars x110 - Oeufs de Pâques
#4 Little bird - Fish and Chips - Snow White - Nope | Avril x110 - Quand Eva n'est plus là, Kräjen prend la relève
#5 Master Mind | 15 Mai x110 - Journée au parc d'attraction
Money, money, money | 13 Septembre x110 - Achats n°1
#6 Theme Hospital | 24 Septembre x110 - Ouverture du Sanatorium
White Knight | 25 Octobre x110 - Sauvetage de Konfety
Sing for me | 28 Octobre x110 - Interlude
Meanwhile... | 30 Octobre x110 - Interlude
Trick or Treat - Halloween Party | 31 octobre x110 - Fête d'Halloween
We wish you a merry Christmas - Delivery Notice | Décembre x110 - Premier Noël en solitaire


x111 - Second Chance


#7 King's Game | 18 Janvier x111 - Meurtre de Konfety
Oh when the Saint - And who are you, the proud lord say - Guileless brother | 15 Avril x111 - Retrouvailles entre frère et soeur
Before the storm | 31 Août x111 - Lettre aux Perfide
Take up arms | 31 Février x111 - Achats n°2
Bonfire - Run for your life | 11 Juin x111 - Bordel et course poursuite des Perfide
Happy Birthday - Ghost Train | 25 Novembre x111 - Anniversaire mouvementé


x112 - Time to Hope


Save my life - After the end | 4 Février x112 - Mort de Mork
#8 Magic Forest - Nightmare | 22 Février x112 - Cauchemar en forêt
Memories - Brainstorming - Send back | 28 Février x112 - Le journal d'Harmony
Hellcome | 3 Mars x112 - Accueil du Lord
Really don't need a pacemaker - Life guide - From Venus to Mars | 5 & 6 Mars x112 - Commissaire, accueil, bordel, part II
Try to break the meta - You, stupid girl| 7 Mars x112 - Achats n°3 et Commissaire, bordel, part III
Share your secret | 15 Mars x112 - En quête d'indices sur Cassandra (Eglise)
Hi friend | 18 Avril x112 - Accueil d'Alphonso
Better friend of men | 19 Avril x112 - Accueil de Kriss
Speak friend, and enter | 20 Avril x112 - Une petite fête entre voisines ?
What's new ? - Daily News| 21 Avril x112 - Recherche au kiosque à journaux
Hey I just met you | 06 Mai x112 - Fuite de la Discorde
05.01.13 11:32
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

J-3 avant le grand départ


Ma mutation est confirmée.
Je retourne à Phantasmagoria.

Depuis que je n'ai plus eu de nouvelles de Maman, c'est comme si ce village avait quitté mon esprit. Je te laisse imaginer le choc quand j'ai entendu le commissaire bafouiller ce nom. Il n'avait pas l'air de connaître le coin, ni même ce nom.

Elle est bizarre cette ville.
C'est comme si je m'e, rappelait d'un coup. Je te jure, jusque là, je ne m'en souvenais pas mais quand le boss m'en a parlé, ça m'a fait tout drôle. Comme une évidence. Ah oui, je connais cet endroit, j'y ai vécu, même.

Merde, pourquoi là-bas?
Je sais pas vraiment pourquoi, mais j'aime pas l'idée d'y retourner. Vraiment pas.

Je vais commencer à faire mes valises. Le boss m'a dit que je devais évacuer mon logement de fonction dans trois jours. Il m'a donné un site web qui propose des logements sur Phantasmagoria. Comment il l'a eu, j'en sais rien mais c'est pas normal.

C'est pas une mutation ordinaire.



J-1 avant le grand départ


Je suis prête.
Physiquement, je suis prête à partir. Mentalement, c'est autre chose. Je n'ai pas envie de rester sur Paris, c'est certain. Après ce qu'il s'est passé, mon entourage me boude, je me retrouve seule et c'est assez pesant. Les regards fuyants au boulot quand je suis passée pour récupérer mes affaires m'ont vraiment fait mal. J'essaie de ne pas trop y penser. Ils ont leurs raisons. Je ne peux pas dire que je les comprends mais je respecte leur choix. J'aurai tellement voulu que les choses se passent différemment.

Je n'ai plus envie de rester ici mais j'aurai préféré une mutation dans un coin de paradis plutôt qu'un enfer sombre. Un endroit où j'aurai été une parfaite inconnue, où personne ne pourrait me juger.

Mes affaires sont prêtes. Je ne prends que le strict minimum. J'ai vendu mon mobilier, j'ai vendu ma télé et ma chaîne hifi. J'ai tout vendu. Ca fait que j'ai un compte en banque bien rempli pour une fois. je pense que ça me sera plus utile pour commencer que de trimbaler tout mon bric à brac à Phantasmagoria. Et de toute façon, je n'aurais pas pu les emporter. Ma voiture a été défoncée la nuit dernière et mon scooter volé. Je n'ai pas le temps pour appeler des déménageurs et l'appart là-bas est déjà meublé normalement.  

Je vais tâcher de dormir maintenant.
J'ai un long voyage qui m'attend demain.



Jour-J Le grand départ


J'ai pris le bus ce matin. D'après le boss, c'est la manière la plus simple de rejoindre mon nouveau domicile. Personnellement j'aurai plutôt pris le train, puisqu'il y a une gare à Phantasmagoria. Je n'y ai jamais vu beaucoup de trains mais j'allais parfois y jouer quand j'étais gosse.

Mais bon, j'ai suivi le conseil de mon patron et je suis parti en bus. Au départ, il était bondé, il y avait du chahut et un imbécile avait foutu sa musique à fond derrière moi.
Le trajet a été long et plus on s'approchait, moins il y avait de monde.

Il ne reste plus que trente minutes maintenant et je suis seule avec le chauffeur. Je me suis endormie pour être franche. Pendant trois heures selon ma montre. Cela ne me ressemble pas, je ne m'endors jamais en transport comme ça d'habitude.

Enfin, à mon réveil, j'étais seule. je ne reconnais pas les paysage. Tout a l'air tellement... morne.

C'est déprimant.
14.01.13 17:23
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

02 Jan. 10 : Jour d'arrivée, soirée


Bon.
Je suis arrivée entière jusqu'à mon appartement.

J'ai l'impression d'avoir été suivie jusqu'à chez moi. Je ne sais pas trop pourquoi, ni par qui. Quoi que... J'ai bien une petite idée mais je préfère ne pas trop y penser.

C'est étrange.
Maintenant que je suis là, il y a des souvenirs qui me reviennent. Des souvenirs qui s'étaient comme... effacés de ma mémoire, pendant que j'étais loin de ce  village. A partir de quand avais-je tout perdu? A quel âge avais-je oublié les légendes qui avaient bercées mon enfance? Et surtout, plus important: combien en avais-je oublié? Et avaient-elles une quelconque importance?

J'ai l'impression que oui.
C'est comme si elles étaient vraies, plus que de simples histories je veux dire.

Enfin passons!
Je fais une petite pause avant de ressortir. L'appart est meublé avec le strict minimum et il sent le renfermé; mais tout semble être en bon état et propre. Il va juste falloir que j'achète le nécessaire de cuisine et d'entretien et ça sera viable. Oh par contre, il me faudra absolument une télévision, je sais pas où je vais trouver ça mais bon. Peut-être que quelqu'un en a à vendre qu'il ne se sert plus. J'irai mettre un papier au rez-de-chaussé demain et peut-être si je trouve un panneau d'affichage sur la place aussi ou à la boulangerie plutôt.



02-03 Jan. 10 : Jour d'arrivée, nuit


Mon dieu, mon dieu, mon dieu !
Cette ville est un véritable enfer ! Les légendes sont vraies ! Elles existent ! C'est pour ça que je m'en rappelle aussi bien ! C'est horrible. Horrible !
Des fantômes, des sorcières, des démons. Tu y crois toi ? Et bien moi oui.

Je les ai vu bordel ! De mes propres yeux ! Je lui ai même parlé. Oh, j'espère qu'il n'arrivera rien à maman à cause de moi.

Quand je suis partie faire les courses, j'ai croisé une fille avec une capuche, elle était assise sur un banc devant l'immeuble. Je l'ai salué mais je n'ai pas eu de réponse, puis j'ai été à l'épicerie. Il n'y avait personne dehors, absolument personne. Mais j'étais suivie, encore. Je suis sûre que c'était elle. Bref, à l'épicerie, il y avait une gamine étrange. Je me demande qui sont ses parents et pourquoi c'est elle qui tient la boutique.
Je suis rentrée à l'appart', toujours rien. J'ai mangé -normal- et puis j'ai entendu un mioche piailler dans le couloir. J'ai été voir et il montait les escaliers, je l'ai suivi jusqu'au sixième. Et devine quoi? C'était un FANTÔME ! Un esprit ou je ne sais quoi. Il est monté au septième et comme dans l'histoire, j'ai entendu des cris. J'ai essayé de l'arrêter mais il ne m'a pas entendu. J'étais juste là pour observer...

C'était dégueulasse. J'ai cru que j'allais rendre mon plat de pâte dans l'escalier. Tu y crois à ça, toi ? Un gamin. Ils ont tué un gamin. Je l'ai entendu pleurer, je l'ai vu trembler. Ca me donnerait presque envie d'aller buter le responsable. Je te jure...

Enfin, ça c'est pas le pire.
Le pire, il vient après. Une fois que le gamin a été tué. Une fois que j'ai voulu redescendre les escaliers. J'ai vu la sorcière. J'ai parlé avec elle. Elle m'a questionnée et elle est partie. Elle m'a demandé comment j'étais partie de là. J'ai peur qu'elle s'en prenne à maman pour m'avoir éloigné de là. J'ai vraiment peur qu'elle lui fasse du mal. Je n'ai pas parlé de mon frère. J'espère qu'il est loin et qu'elle n'en entendra jamais parler. Il mérite de vivre heureux loin de cet enfer.

Je vais enquêter sur tout ça.
Je ne sais pas si je suis excitée par tous ces mystères à résoudre ou si je suis folle de peur. Peut-être un peu des deux...
Mais je vais enquêter sur tout ça.
Dès demain.
15.01.13 7:49
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

18 Janv. 10 : Tempête de neige


Je savais que je n'aimerais pas cette ville. En y posant le premier pied, je savais pertinemment que ce retour aux sources allait être un calvaire. Mais de là à penser que je serais bloquée chez moi par une tempête de neige depuis plus d'une semaine...

Tu me diras, au moins je suis enfermée au chaud et malgré l'arrêt évident de ma connexion, il me reste encore un bon stock de films et des choses à faire pour m'occuper. A commencer par faire sérieusement l'état des lieux. Cet endroit tombe en ruine. L'appart passe encore, mais les parties communes sont dans un état désastreux. Les rampes branlent à chaque fois qu'on essaie de s'y appuyer et j'ai failli passer à travers une marche ce matin.

Quant à la porte d'entrée, elle a mal supporté le froid et l'humidité. Elle a gonflé et le gel l'a en partie fait exploser. Impossible de la fermer, elle ne passe plus dans l'embrasure. J'ai tout de même réussi à la coincer avec une chaise que j'ai trouvé dans un appartement inoccupé. Je ne sais pas combien de temps ça tiendra cependant et je me suis blessée à la main. Une écharde longue d'un doigt profondément enfoncée dans la paume. Ce n'est rien de grave mais ça fait un mal de chien.

Je vais aller me coucher, ça ira mieux demain...  



21 Janv. 10 : Fin des haricots


C'est officiel, je n'ai plus rien dans mon frigo. Ca fait plusieurs jours que je me rationne, en espérant que mes maigres soupes en sachet me tiendront jusqu'à la fin de la tempête. Evidemment, ici, il n'y a personne pour entretenir les rues. D'ailleurs je n'ai vu aucun véhicule depuis que je suis arrivée.

Heureusement, j'ai vu une annonce ce matin placardée dans le hall de l'immeuble. L'épicerie sera ouverte exceptionnellement demain pour nous permettre de refaire nos stocks.

Il était temps.



22 Janv. 10 : Retour de l'épicerie


Mon dieu !

Début du mois des fantômes et une sorcière et maintenant... maintenant ça ! Je n'y comprends rien, j'ai peur de comprendre. Il y avait ces choses. Il y avait ces filles. Des adolescentes et une... une enfant. Elle est morte. J'ai senti le froid, dans les ténèbres qui nous ont enveloppées. Un froid bien plus dangereux que la neige qui s'est remise à tomber quand nous étions au fond des rayonnages à discuter et nous entraider. Je te jure journal que je n'ai jamais rien vécu d'aussi terrifiant que ce froid venu de nul part, aussi silencieux que les ombres. Sa présence m'a étouffé un instant et quand je me suis retournée, Isabella n'était plus là. Ne restait qu'une flaque dans l'ombre. Un flaque de je-sais-trop-bien-quoi.

Mais ce n'était que le début, lorsque les coups et les aboiements ont commencé. Nous étions prisonnière de cette épicerie, sans armes pour nous défendre. Nous avons tenté de nous barricader avec des sacs de sel. J'ai transformé mon bâton en lance et j'ai fais des bombes avec de l'aérosol et des briquets.

Je nage en plein délire...
J'ai juste rêvé ma journée, ce n'est pas possible autrement.

Il y avait ces créatures, des chiens aux allures de spectres et cet homme au bec de corbeau. Il a failli nous tuer, Justine et moi. Nous avions beau essayer de nous en débarrasser, rien n'y faisait. Et puis le feu a commencé à tout consumer et ils sont partis avant que nous le réalisions.

C'était un rêve, n'est-ce pas ? Rien d'autre qu'un rêve...  



23 Janv. 10 : Retour de l'épicerie


Rêver.
C'est en écrivant hier soir que j'ai rêvé, parce que tout était bien réel. De la chute soudaine de neige aux montres, tout était vrai.

Maintenant que la peur est un peu retombée, je me souviens que Maman m'avait parlé de ces hommes aux becs d'oiseaux mais je n'arrive pas à retrouver ce que son histoire disait. Cela me reviendra plus tard je suppose, le moment voulu.

Peu importe après tout. Cette mésaventure s'est plutôt bien terminé pour moi. Quelques bleus et le ventre vide, mais guère plus. Et désormais je n'aurais plus à me battre contre des ombres, je sais ce qui nous attend, là dehors. Je sais à quoi ça ressemble et je sais que ça craint le feu parce que ça a reculé dès que l'incendie s'est propagé dans l'épicerie. Une brillante idée qui a manqué de nous faire tous rôtir à l'intérieur, sans parler de ma gorge qui brûle encore de la fumée inhalée.

La vérité, journal, c'est que je n'ai plus envie de sortir de chez moi. Cette fois je m'en suis sorti mais qu'est-ce qui m'attendra la prochaine ? Et la suivante ? Je me rassure en me disant que c'est la première fois que je suis vraiment en danger depuis que je suis arrivée. La faute à pas de chance, probablement. Mais ça m'a bien refroidi d'enquêter sur tout et n'importe quoi.

La prudence s'impose.
Et mes armes de fonction qui ne sont toujours pas arrivées...
20.01.13 14:13
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

14 Fev. 10 : Plus efficace qu'une bouteille de champagne


Je suis frustrée, mon cher kitcat, à un point que même toi qui me connait par coeur ne peut imaginer. Laisse-moi te raconter ça avant que l'alcool me fasse oublier ma journée. Alcool et chocolats ne font pas bon ménage : le chocolat donne soif et le champagne n'épanche rien du tout mais se contente de me faire oublier tout le gras que j'accumule ce soir.

Enfin...

Je suis allée m'acheter du chocolat ce matin, en prévision de ma superbe St Valentin en solitaire. Je t'accorde volontiers que la date a surtout été un prétexte pour mettre mon nez au Wonderland sans culpabiliser et j'ai bien fait car faute de cupidon, j'y ai croisé un charmant jeune homme. Elégant, ridiculement exubérant, longs cheveux noirs, il avait tout pour plaire. Pour me plaire.

Mais j'ai été plus efficace avec lui que ne le sera jamais ma jolie bouteille sur moi. Et maintenant, je suis frustrée ! Ce goujat m'a planté seule dans le parc quand j'ai planté un baiser sur sa joue. J'avais mauvaise haleine tu crois ? Mon parfum ne lui a pas plu, tu crois ? Cet idiot m'a fait espérer une soirée délicieuse et il a tout laissé tomber pour je ne sais quelle raison. Mais il m'a tout de même proposé de venir lui rendre visite à son bordel -c'est le gérant du Roza Nervosa- quand je le voudrais. Une flic dans un bordel, très pro, assurément. D'autant plus que le proxénétisme est interdit par la loi française.

Mais est-on seulement en France ?

Je crois bien que non, car je n'ai jamais connu de village qui se construisait en si peu de temps et encore moins des mains d'une seule femme. Oui, parce que si monsieur m'a lâchement abandonné, il a eu la bonté de me livrer quelques informations utiles avant. Il faut dire qu'il parle beaucoup et on voit bien qu'il aime s'entendre parler. Tu aurais du le voir, kitcat, il était tellement drôle. Malgré tout, je crois que je l'aime bien. Faute de l'avoir eu dans mon lit, je pourrais peut-être m'en faire un "ami".

Avant de le revoir, il faut que je discute avec le maire. De ce qu'il m'en a dit, il pourra répondre à mes questions et me faire sourire lui aussi, car pour que Juben de Ladri dise de quelqu'un qu'il est "loufoque", ça doit être un sacré personnage.

Quant à la Madone, cela m'enchante moins mais une entrevue me semble inévitable...

Oh, j'ai écris à Patience hier. J'espère que mon courrier lui fera plaisir. Cette petite me manque. Je me demande comment elle va.
20.01.13 14:34
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

01 Mars 10 : Arrivée du commissaire


Oh mon journal, que c'était horrible !
Dans l'après-midi, j'ai reçu un mail pour m'annoncer l'arrivée d'un commissaire en ville. J'ai trouvé ça amusant au départ mais j'ai bien vite déchanté quand l'oiseau est arrivée. Eva Kryn de son petit nom. Etant la plus haut gradée jusque là, je me suis occupée de l'accueillir dans l'établissement. Tout le monde était réuni pour son arrivée mais elle a bien plombé l'ambiance. Elle a l'air un peu... maniaque. J'espère que ce n'est qu'une façade mais je n'y crois pas trop.

Le pire est arrivé quand la réunion s'est terminée et que je me suis proposée pour lui faire visiter les locaux. Dans le hall, elle était là. Nevroze. Avec un panier d'osier et un sourire malveillant. Je me suis sentie vraiment mal, désarmée devant sa voix désagréable.

Mais la raison de sa venue était plus étrange que tout. Elle venait demander de l'aide, de l'aide pour quelques crimes perpétrés au bordel. Mes pensées se tournèrent vers Juben à ce moment là. Après coup, je trouve ça étrange qu'il ne soit pas venu lui-même nous en informer, je le regrette un peu. Mais c'est vrai qu'il ne sait pas que je suis flic, je ne lui ai pas dis.

La Kryn a voulu y aller seule pour enquêter. Seule avec la sorcière. Je dois dire que j'ai été soulagée d'apprendre qu'elle ne voulait pas que je vienne avec elles. J'ai filé dans mon bureau aussitôt et j'ai commencé à chercher dans les archives quelque chose en rapport avec Roza Nervoza mais je n'ai rien trouvé.

Je n'ai plus qu'à attendre le retour du commissaire et ses ordres sur l'enquête... Si jamais elle revient.
12.06.15 22:05
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

31 Mar. 10 :Oeufs de Pâques

Une chasse aux oeufs... Organisée par des religieuses à l'air mauvais. Pour des adultes. Où Nevroze a participé. Où j'ai croisé Eva Kryn, sans qu'elle ne me dise un mot sur son enquête au bordel.

Si tu ne trouves pas ce résumé de ma matinée complètement folle, journal, c'est que tu es devenu aussi fou que les autres. Peut-être aussi fou que moi qui ai participé à cette mascarade.
On nous a mis un panier dans les mains et intimé d'aller dénicher des oeufs en chocolat un peu partout dans le parc. Celui-là même qui borde la forêt. Je ne sais pas trop pourquoi j'ai accepté, je crois que voir autant de monde au même endroit m'a fait oublier un temps où j'avais mis les pieds. Et au final, ramasser toutes ses sucreries s'est avéré amusant. J'ai pu me détendre un peu. Un peu seulement, parce que lorsque les religieuses ont mis fin au jeu, elles avaient la mine déconfite. Je les soupçonne d'avoir été déçu qu'on ne s'entretue pas pour leurs malheureux oeufs.

Mais à quoi pensent-elles ? On ne se déchire pas parce que quelques ordres écrits sur un bout de papier nous y invite. Nous ne sommes pas des monstres et je suis assez fière d'avoir participé à leur mauvaise humeur, pour cette fois.

Je t'abandonne journal, j'ai des chocolats à déguster.
13.06.15 15:37
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

1 Av. 10 : Les meilleures blagues sont les plus courtes


J'ai reçu une lettre aujourd'hui cher journal. Elle a été glissée sous ma porte pendant mes quelques heures de sommeil. Je l'ai vu en allant faire mon petit déjeuner, mon sempiternel bol de céréales, et j'ai su à cet instant que j'allais passer une mauvaise journée.

Peut-être aurais-je mieux fait de l'ignorer, de faire comme si je ne l'avais jamais reçue, voir de déménager sur le champs, mais le fait est qu'il n'y a pas beaucoup d'appartements en aussi bon état que le mien. Maintenant que j'ai réussi à faire mes raccordements électriques pour faire fonctionner mon micro-onde sans tout faire disjoncter, je n'ai pas envie de tout recommencer ailleurs. Ni d'installer de nouveau mes renforts sur une autre porte ou déplacer les meubles que j'ai réussi à trouver ici et là.

Alors j'ai ouvert et lu la lettre.
Il m'a fallu la relire plusieurs fois pour bien comprendre. C'était des défis. Une liste de cinq défis à réaliser durant tout le mois d'avril. Sur le coup, j'ai trouvé ça amusant, avant de voir ce qu'on m'avait demandé de faire et de décrypter la signature en bas du message.

Perfide.

Je n'ai pas le droit de parler de mes défis à qui que ce soit, ni de prévenir les victimes de ces... farces. Par précaution, puisque j'ignore toujours les capacités de la sorcière, je ne vais pas les écrire ici non plus. Pas avant de les avoir réalisés.

Souhaite-moi bonne chance, mon cher journal.



2 Av. 10 : Défi premier


J'ai réussi, mais mon karma doit en avoir pris un coup.
Je suis montée chez la jeune fille du sixième, dans mon uniforme, et j'ai prétexté une perquisition pour fouiller chez elle. Je n'ai rien trouvé de mieux à lui sortir comme excuse qu'un incident dans l'immeuble, avec en suspect principal Nevroze. Heureusement, je suis tombée sur une gamine fraîchement débarquée et elle n'y a vu que du feu. J'ai donc pu lui subtiliser un livre sans qu'elle ne le remarque et rentrer le déposer à la maison, ainsi qu'écrire ces quelques lignes.

Je t'en dirais plus à mon retour, mon cher journal, car ce soir, je vais dîner au restaurant avec elle et il faut que je me change.



3 Av. 10 : Défi deuxième


20.11.15 17:45
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

10 Mai. 10 : Détente à la fête foraine


En cours de rédaction
29.03.16 12:47
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

23 Sept. 10 : Veille de la visite médicale


Les mois passent et l'impression d'être complètement seule dans la ville m'enserre de plus en plus. Chaque visage que j'ai croisé, je ne l'ai vu qu'une seule fois. Krajen, Lydia, Juben, Juliette et les autres. Même Eva et Nevroze. Cela fait des mois que je n'en ai plus de nouvelles. Cela devrait me réjouir mais au lieu de cela, cela m'inquiète. Suis-je vraiment à Phantasmagoria ? Tout est trop calme.

Je ne croise pas un chat dehors pendant mes rondes, personne ne se plaint de rien au bureau. C'est comme si le temps s'était figé pour les habitants, que j'étais la seule encore éveillée. Cette atmosphère me ronge le moral. Je n'ai personne à qui parler, je ne pensais pas que ce serait si dure d'être seule. Il y a bien maman mais je ne veux pas la déranger. Je ne veux pas qu'elle sache que je suis revenue.

Peut-être que je devrais aller faire un tour au bordel pour revoir Juben. Ca me ferait toujours quelqu'un avec qui discuter l'espace d'une soirée.

Non. Ce n'est pas ça qu'il faut que je fasse, je le sais bien. Il faut que je les fasse bouger, que je mette tout ça au clair. C'est pour ça que je suis là après tout... J'ai quatre enquêtes en cours. Et je sais parfaitement à qui m'adresser. Ca me fait peur, terriblement peur mais c'est aux Perfide que je dois m'adresser. Il faut que je parle au maire et surtout à la Madone. Oui, c'est par elle que je dois commencer.

Demain je dois aller à la visite médicale. J'irai le midi et le soir je trouverai cette Perfide pour en apprendre plus.

Souhaite moi bonne chance, mon cher Kitkat.



24 Sept. 10 : Retour de la visite médicale


Je ne verrais plus jamais les hôpitaux de la même manière désormais et je fuirais celui-là comme la peste. Visite médicale, mon cul ! C'était un piège, rien d'autre qu'un piège. Nous avons été enfermé et elles sont mortes toutes les deux. J'en suis certaine, elles sont mortes. La première a disparu et la deuxième s'est fait disséquer sous mes yeux. J'ai vu sa main flétrie, sa nuque brisée et ses yeux révulsés. J'ai tout vu. Tout. Et pourtant, elle était en vie après, elle a parlé avec moi, elle a bougé et elle est même sortie.

Dis-moi Kitkat, est-ce que j'ai rêvé tout cela ? J'ai fantasmé sa mort parce qu'elle m'insupportait ? Est-ce seulement possible d'halluciner à ce point ? Je ne sais plus vraiment ce qui s'est passé ou non, je ne sais plus ce qui était vrai et ce que j'ai imaginé. C'est la première fois que cela m'arrive mais j'ai peur que cela ne se reproduise. Si je perds toute notion de réalité, que vais-je devenir ? Je ne veux pas finir comme Maman, je ne veux pas que cette ville m'emporte !

J'ai eu si peur... Si peur...
Dès que je ferme les yeux, je revois les visages informes des fantômes, le regard fou des chiens. Le moindre coup de vent me rappelle les pleurs et les soupirs du Sanatorium. Et puis ces cheveux. Une masse noire que je n'ai fait qu'apercevoir et qui les a tué. J'ai peur de sa peau blanche et de ses longs cheveux noirs au point que je n'ose même plus toucher les miens de peur de la voir surgir dans mon dos.

Il faudrait que je dorme. Que je récupère. Mais je ne veux plus les voir, j'ai peur de faire des cauchemars, j'ai peur d'éteindre ma lumière, d'arrêter la musique et de me retrouver dan le silence. J'ai peur de tout ici.

Que quelqu'un me sauve de cet enfer avant que je ne finisse en diable...
14.02.17 16:14
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

12 Fev. 11 : Jour X


Plus le temps passe, plus la peur s'égraine avec. Je suis armée jusqu'aux dents, je commence à connaître une partie non négligeable de monstres et quand je tombe sur ceux que je ne connais pas, j'arrive à me débrouiller pour ne pas avoir à les affronter.
J'en viens à me sentir presque en sécurité, ici. La routine s'installe en moi et je finis par trouver normal de sortir en permanence avec des armes cachées dans mes vêtements, de rentrer me barricader chez moi avant que la nuit ne tombe et subir régulièrement les jeux de la famille Perfide.

Il n'y a personne à qui parler et personne qui ne veut me parler. Tout est vide dans cette ville, tout est mort et peut-être suis-je en train de mourir aussi.

Ca me fait peur tout ça. Je me fais peur moi-même. Dès que je reçois mon salaire, ce n'est plus à mon loyer, ni à des vêtements ou des sorties au cinéma que je pense, mais à compter ces petits bouts de je ne sais quoi en espérant avoir assez pour m'acheter un silencieux, de nouveaux chargeurs, une autre trousse de secours et toute autre sorte de choses.

Je n'ai plus goût à renouveler ma garde-robe, ni à me goinfrer de sucreries -celles de Halloween pourrissent encore dans mon placard, je devrais penser à les jeter- et encore moins à me montrer présentable. Peu importe ma tenue tant qu'elle me permet de courir et qu'elle est assez confortable pour la supporter plusieurs jours, dans l'hypothèse où je serais coincée quelque part. Ce n'est plus à l'esthétique que je pense mais au pratique. J'ai banni les couleurs vives au fond de mon placard, je ne sors plus qu'en noir, gris et parfois beige.

Je suis seule, journal. Que quelqu'un vienne. Que quelqu'un vienne vite à mon secours. Je ne veux pas finir aussi terne que cette ville. Je ne veux pas accepter les jeux des Perfide, je ne veux pas cesser de me révolter contre ce qui m'arrive.

Je suis en train de me perdre journal. Je sens que si je ne réagis pas bientôt, je serais définitivement perdue, moi aussi.

"Pourquoi ?"

Je crois que c'est cette question qui me sauvera.
Bien que je ne sois pas sûre de vouloir entendre sa réponse...
14.02.17 16:15
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 708
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   Absent(e) : ♦ Du 21 au 26 juin
) :  

10 Ju. 11 : Départ de feu


Tout est calme dehors. Je n'entends rien de mes fenêtres même sans musique dans l'appartement. Cette tranquillité devrait me réjouir je suppose. Pour une fois que je ne suis pas obligée de m'abrutir en faisant hurler les hauts parleurs de l'ordinateur. Qu'on soit d'accord, j'aime ma musique et j'aime m'isoler dans ma bulle dès que je suis chez moi. Mais, il y a quelque chose d'extrêmement dérangeant à se dire que sous les instruments et le lyrisme se cachent des grondements et des râles dont on ignore la provenance.

Les monstres aiment-ils la musique ?
Si c'est ça, cela expliquerait qu'ils me boudent ce soir que mon ordinateur dort tranquillement sur le canapé du salon et que je suis simplement allongée sur mon lit à lire un vieux roman que j'ai retrouvé au fond d'un sac. Je crois bien que c'est celui que j'ai emprunté à Lydia l'hiver dernier. Il y a un moment que je n'ai plus de nouvelles d'elle, d'ailleurs. Elle doit toujours traîner avec son junky... C'est triste, mais si ça lui permet de rester en vie loin des monstres, pourquoi pas. On se chargera de purifier la ville de ses drogués et alcooliques une fois qu'il n'y aura plus de danger à chaque coin de rue.

Je ne désespère pas que ce jour arrive.
Je n'aurais plus qu'à me laisser dépérir le jour où tout espoir m'aura quitté.

Mais pour ce soir, la lueur que j'ai cru apercevoir au loin et la désertion de mes fans fantomatiques m'inquiètent. Voit ça comme de la paranoïa si tu veux très cher Kitcat mais quelque chose est en train de se passer ce soir. Sans doute aurais-je du travail demain...

Je ne sais pas si je dois m'en réjouir ou craindre le pire.
Contenu sponsorisé
      
Contenu sponsorisé — 


" mise à disposition des mineurs interdite (article 227-24 du code pénal) "
© Phantasmagoria 2010 - 2017 • Tous droits réservés : copie partielle et/ou totale strictement interdite !