Phantasmagoria, le village fantôme
RPG Survival Horror Fantastique
Interdit aux moins de 16 ans

Je vous souhaite de ne jamais rien voir et de ne jamais me croire, alors. Parce qu'il ne sera plus temps de me croire quand il sera trop tard.

▬ Sue Maryia


09.12.13 17:35
      
avatar
Sue Maryia — Survivante résolue & confinée


I fell but I'll rise above,
'Cause I'm a Survivor.

( :   IMG : BGIMG Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ? • : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : ◊ Résidence  :: : au 103, No Man's Land.
◊ Points cumulés :: : 788
◊ P.d.S  :: : 7 ) :   ( :   EXP  :: :
5 / 505 / 50
Destin  :: :
0 / 50 / 5
Savoir :: :
96 / 15096 / 150
) :   ( :   ) :  
Roslynd Maryia


« L'amour est destructeur »

sxywoman
1m65 ♦ xxkg (fine)
Main Street

Femme ♦ 19 février xx64 (1962) ♦ femme au foyer

Corpulence : fine, très fine mais jamais maigre.

Caractère : Folle. Roslynd a chutée dans la folie depuis qu'elle a eu ses enfants. Ils sont sa fierté et ses bourreaux. Chaque jour, chaque seconde elle s'inquiète pour eux. Elle voit dans la ville tous les dangers où ses enfants pourraient mourir. Angoissée, terrorisée, elle se plie scrupuleusement aux règles du village pour rester en vie et protéger sa famille.
Depuis qu'elle a envoyé ses enfants loin de la ville, elle a complètement cédé à ses angoisses. Elle n'a plus personne à qui s'accrocher, comme elle n'a plus personne à protéger. La ville l'a tué et la torture toujours un peu plus. Paranoïaque et mélomane, Roslynd est persuadée que les Perfide eux-même n'ont d'yeux que pour elle, qu'ils la tourmentent plus que les autres, parce qu'elle a envoyé ses enfants loin d'ici.

Dieu seul sait dans quel état elle se mettrait si elle venait à apprendre que ses enfants sont revenus...
Physique : menue - frêle - élégante - souriante - visage doux - yeux gris - longs cheveux bruns attachés - toujours maquillée - toujours bien habillée

Roslynd n'a jamais eu de famille. D'aussi loin qu'elle se souvienne, elle a été seule. Et pour cause : elle a grandi à l'orphelinat, des rêves de famille heureuse plein la tête.
Longtemps, elle s'est juré qu'elle n'aurait jamais d'enfants, parce qu'elle estimait qu'elle ne saurait pas comment les élever et elle avait peur de les délaisser, ne pas être capable de leur apporter assez d'amour et une maison agréable.

Elle a changé d'avis quand elle a rencontré son futur mari. Il n'était pas de Phantasmagoria, il est arrivé avec la fleur au fusil, pétri de bonnes intentions et cette fraîcheur a ébloui Roslynd. Amis tout d'abord, il lui a appris que tout n'était pas comme dans ce village. Il lui a appris Paris, où il avait vécu toute sa vie, et Roslynd a voué une véritable fascination pour cette ville.
Puis l'amitié s'est muée en autre chose et rapidement, le mariage s'est imposé.
Les enfants sont arrivés et tout a basculé.

Son mari a perdu de sa fraîcheur et de son intérêt, il a sombré dans les bassesses du village. Drogue, trafic, violence, démence. C'est devenu un obsessionnel compulsif, incapable d'aimer sa femme ou ses enfants plus longtemps qu'une soirée. Il fuyait la maison, mais ses revenus douteux et faramineux assuraient à sa fratrie une vie agréable dans les beaux quartiers.
Cela ne suffisait pas à Roslynd. Elle s'est sentie trahie, elle a détesté cette ville, s'est tourné sur ses enfants et s'est construite autour d'eux. Elle avait peur de les voir sombrer eux aussi. Une peur qui s'est changé en folie furieuse avec le temps.

Dès qu'ils ont eu l'âge d'entrer au collège, elles les a donc envoyé hors de phantasmagoria, leur épargnant le désagrément des monstres et de la noirceur de la ville. Et paradoxalement, elle se séparait des piliers qui la gardait lucide.
Les années ont passée, la peur et la folie se sont intensifiées, pour la laisser malade. Malade de Phantasmagoria.

A NOTER : - C'est une mère au foyer mais si vous voulez lui trouver un métier pour continuer à assurer ses revenus, libre à vous.
- Ne prononcez jamais le nom "Perfide" devant elle. Ca peut devenir dangereux.

/





" mise à disposition des mineurs interdite (article 227-24 du code pénal) "
© Phantasmagoria 2010 - 2017 • Tous droits réservés : copie partielle et/ou totale strictement interdite !